Maisons différentes mais agencées : La beauté d’un PIIA

J’ai eu plusieurs conversations avec différentes personnes sur un PIIA (Plan d’implantation et d’intégration architectural). Certains ont décidé de choisir Villa Vista à cause du style du développement. Cependant, certains s’interrogent sur la raison qui pousse un promoteur à choisir cette voie. Non, il n’y a aucun « power trip » ou désir de dépersonnaliser les maisons, au contraire, aucun modèle n’est imposé. Les critères à respecter ne servent qu’à deux points : offrir la VUE à un maximum de résidents et créer un environnement harmonieux qui fait augmenter la VALEUR des propriétés. À cet effet, je vous invite à visiter le quartier car vous constaterez que malgré les critères à respecter les maisons actuellement bâties et ceux à venir ce printemps, ont vraiment chacune leur âme distincte et contribuent à l’harmonie de l’environnement.

Afin de mieux comprendre les avantages d’un PIIA, Regardons en détail le PIIA de Villa Vista :

  1. Les toits plats sont obligatoires. Donner la vue à un maximum de résidant, c’était l’idée de départ. Et, en extra, vivre le fleuve pleinement, c’est vivre la «COSTA», le style toit plat se marie parfaitement avec l’environnement.

2. L’utilisation d’un langage architectural moderne fait de lignes épurées et de volumes orthogonaux est favorisée. Les tendances sont en changement car les besoins le sont. Le coût des constructions de forme épurée est moins élevé, ce qui permet de transférer le budget sur des choses plus significatives pour notre qualité de vie comme de grandes fenêtres. Nous voulons créer un milieu moderne et dynamique.

3. Les revêtements extérieurs doivent être de teintes pâles naturelles (pierre de rivière, bois érable, roche calcaire); les teintes foncées ne doivent être qu’accessoires. Un style “COSTA” et harmonieux.

Les couleurs qui détonnent!!!

4. La couleur du matériel de revêtement de toiture est d’une teinte sobre, naturelle et non éclatante. Nous voulons que les gens profitent au maximum de la vue en utilisant les terrasses. L’harmonie des couleurs des toits doit fait partie intégrante du panorama.

5. La façade et les côtés latéraux des bâtiments principaux doivent être recouverts de matériaux de revêtement nobles (vrai bois, pierre, brique, fibrociment, etc.). Garder la valeur des maisons grâce à l’entourage! Anecdote : Je discutais avec un client et il m’a raconté que lors de la construction de sa dernière maison son promoteur lui a exigé trois façades de matériaux nobles (pierre dans son cas) mais ayant de la difficulté à vendre ses terrains, le promoteur a décidé d’accepter l’année suivante le vinyle. Aucun PIIA n’avait été créé auprès des autorités compétentes et par conséquent, la maison du client a perdu en valeur.

Différents revêtements qui affectent la valeur

6. Les revêtements de vinyle et de type « canexel » sont prohibés. Voir point 5.

7. Un minimum de deux (2) types de matériaux de revêtement extérieur recouvre la façade avant du bâtiment principal. Ce point fut proposé par le CCU de la municipalité (comité consultatif en urbanisme) afin d’inciter à une recherche architecturale.

8. Au moins 15 % de la surface de la façade avant doit être composée de fenêtres. Ce point fut proposé par le CCU de la municipalité car, comme la majorité des maisons ont un arrière-cour avec vue sur le Fleuve, ces derniers voulaient éviter l’effet « bunker » sur les façades de maison.

L’effet “Bunker”

9. La fenestration doit être favorisée sur le côté sud et les grandes baies vitrées sont encouragées. Voir point 2

10. Les fenêtres panoramiques sont acceptées.

11. Les toits-terrasses au-dessus du rez-de-chaussée sont acceptés; cependant pour un plein-pied, aucune structure attachée à l’immeuble ne peut dépasser la hauteur des garde-corps. On adore les brise-vue sur les terrasse du rez-de-chaussée, mais tel que mentionné plus haut, nous voulons que les gens profitent au maximum de la vue en utilisant aussi les toits-terrasses. (Attention, ceci ne s’applique pas sur un toit-terrasse au-dessus du rez-de-chaussée pour un cottage, on comprend le principe!)

Brise-vue

12. Les fenêtres en baie ou en arc (bay ou bow), les demi-ronds et ellipses, l’octogone, le rond et l’œil-de-bœuf, les carrelages intégrés sont prohibés. Moderne dynamique et en harmonie avec son environnement.

Colonnes grecques et clés de voûte

13. Les fenêtres blanches et de couleurs éclatantes sont interdites. Voir point 12

14. Les éléments d’ornementation réinterprétés suivants sont interdits : fausse corniche, fausse clé de voûte, faux volets, colonne d’inspiration grecque ou romaine et statue d’animal! Bon, on peut en rire, mais cette clause sort tout droit d’une histoire vécue d’un ami promoteur!

15. S’il y a lieu, les équipements ou installations mécaniques ou électriques font partie intégrante de la composition architecturale et reçoivent un traitement qui s’y intègre. Garder la valeur des maisons grâce à l’entourage!

16. L’installation d’abris temporaires est interdite. Ironiquement je dirais par sécurité, car il y a du vent sur le bord du Fleuve mais cette décision a été préalablement adoptée pour l’harmonie du panorama.

Les beaux tempos!

17. Afin de retrouver une uniformité avec les lumières de rues ainsi que celles de la copropriété, nous suggérons des lumières DEL de 3000-3500 K Les globes de couleur sont interdits. Toujours….moderne et harmonieux.

18. Aucune haie ne peut excéder 1 mètre de hauteur à partir du point le plus élevé du terrain. Donner la vue à un maximum de résidant, cette clause gère les excès !


19. Aucun arbre feuillu ne peut excéder 10 mètres de hauteur et aucun conifère ne peut excéder 1 mètre de hauteur à partir du point le plus élevé du terrain. Voir point 17.

20. La finition extérieure de tout bâtiment doit être terminée dans un délai de douze (12) mois de la date d’émission du permis de construction ou du certificat d’autorisation. Personne n’aime vivre à côté d’un chantier, alors cette clause existe afin de respecter les résidants déjà en place.

21. Dans un délai de 24 mois suivants l’émission du permis de construction, toute partie d’un terrain n’étant pas occupée par un bâtiment doit être proprement aménagée. Une aire de stationnement doit être asphaltée et le terrain doit être nivelé et gazonné. Voir point 20.

22. L’implantation de la maison doit respecter toutes les dispositions applicables aux bâtiments principaux apparaissant au présent règlement et satisfaire toutes les conditions d’émission d’un permis de construction apparaissant au règlement relatif à l’administration des règlements d’urbanisme.

L’harmonie du secteur est un aspect important sur la valeur d’une maison, consultez le blog sur ce sujet. Et pour finir, voici quelques exemples en photos où le PIIA, si existant, joue en défaveur de la valeur des propriétés…

 

VIDÉO

 

phase 1 - livraison des terrains - Juillet 2018

Restez informé

Abonnez-vous à notre infolettre

Contactez-nous

VillaVista

 

INFO@VILLAVISTA.CA

 

418.806.8525

 

 

 

 

 

 

 

© 2018 VillaVista. Tous droits réservés.

J’ai eu plusieurs conversations avec différentes personnes sur un PIIA (Plan d’implantation et d’intégration architectural). Certains ont décidé de choisir Villa Vista à cause du style du développement. Cependant, certains s’interrogent sur la raison qui pousse un promoteur à choisir cette voie. Non, il n’y a aucun « power trip » ou désir de dépersonnaliser les maisons, au contraire, aucun modèle n’est imposé. Les critères à respecter ne servent qu’à deux points : offrir la VUE à un maximum de résidents et créer un environnement harmonieux qui fait augmenter la VALEUR des propriétés. À cet effet, je vous invite à visiter le quartier car vous constaterez que malgré les critères à respecter les maisons actuellement bâties et ceux à venir ce printemps, ont vraiment chacune leur âme distincte et contribuent à l’harmonie de l’environnement.

Afin de mieux comprendre les avantages d’un PIIA, Regardons en détail le PIIA de Villa Vista :

  1. Les toits plats sont obligatoires. Donner la vue à un maximum de résidant, c’était l’idée de départ. Et, en extra, vivre le fleuve pleinement, c’est vivre la «COSTA», le style toit plat se marie parfaitement avec l’environnement.

2. L’utilisation d’un langage architectural moderne fait de lignes épurées et de volumes orthogonaux est favorisée. Les tendances sont en changement car les besoins le sont. Le coût des constructions de forme épurée est moins élevé, ce qui permet de transférer le budget sur des choses plus significatives pour notre qualité de vie comme de grandes fenêtres. Nous voulons créer un milieu moderne et dynamique.

3. Les revêtements extérieurs doivent être de teintes pâles naturelles (pierre de rivière, bois érable, roche calcaire); les teintes foncées ne doivent être qu’accessoires. Un style “COSTA” et harmonieux.

Les couleurs qui détonnent!!!

4. La couleur du matériel de revêtement de toiture est d’une teinte sobre, naturelle et non éclatante. Nous voulons que les gens profitent au maximum de la vue en utilisant les terrasses. L’harmonie des couleurs des toits doit fait partie intégrante du panorama.

5. La façade et les côtés latéraux des bâtiments principaux doivent être recouverts de matériaux de revêtement nobles (vrai bois, pierre, brique, fibrociment, etc.). Garder la valeur des maisons grâce à l’entourage! Anecdote : Je discutais avec un client et il m’a raconté que lors de la construction de sa dernière maison son promoteur lui a exigé trois façades de matériaux nobles (pierre dans son cas) mais ayant de la difficulté à vendre ses terrains, le promoteur a décidé d’accepter l’année suivante le vinyle. Aucun PIIA n’avait été créé auprès des autorités compétentes et par conséquent, la maison du client a perdu en valeur.

Différents revêtements qui affectent la valeur

6. Les revêtements de vinyle et de type « canexel » sont prohibés. Voir point 5.

7. Un minimum de deux (2) types de matériaux de revêtement extérieur recouvre la façade avant du bâtiment principal. Ce point fut proposé par le CCU de la municipalité (comité consultatif en urbanisme) afin d’inciter à une recherche architecturale.

8. Au moins 15 % de la surface de la façade avant doit être composée de fenêtres. Ce point fut proposé par le CCU de la municipalité car, comme la majorité des maisons ont un arrière-cour avec vue sur le Fleuve, ces derniers voulaient éviter l’effet « bunker » sur les façades de maison.

L’effet “Bunker”

9. La fenestration doit être favorisée sur le côté sud et les grandes baies vitrées sont encouragées. Voir point 2

10. Les fenêtres panoramiques sont acceptées.

11. Les toits-terrasses au-dessus du rez-de-chaussée sont acceptés; cependant pour un plein-pied, aucune structure attachée à l’immeuble ne peut dépasser la hauteur des garde-corps. On adore les brise-vue sur les terrasse du rez-de-chaussée, mais tel que mentionné plus haut, nous voulons que les gens profitent au maximum de la vue en utilisant aussi les toits-terrasses. (Attention, ceci ne s’applique pas sur un toit-terrasse au-dessus du rez-de-chaussée pour un cottage, on comprend le principe!)

Brise-vue

12. Les fenêtres en baie ou en arc (bay ou bow), les demi-ronds et ellipses, l’octogone, le rond et l’œil-de-bœuf, les carrelages intégrés sont prohibés. Moderne dynamique et en harmonie avec son environnement.

Colonnes grecques et clés de voûte

13. Les fenêtres blanches et de couleurs éclatantes sont interdites. Voir point 12

14. Les éléments d’ornementation réinterprétés suivants sont interdits : fausse corniche, fausse clé de voûte, faux volets, colonne d’inspiration grecque ou romaine et statue d’animal! Bon, on peut en rire, mais cette clause sort tout droit d’une histoire vécue d’un ami promoteur!

15. S’il y a lieu, les équipements ou installations mécaniques ou électriques font partie intégrante de la composition architecturale et reçoivent un traitement qui s’y intègre. Garder la valeur des maisons grâce à l’entourage!

16. L’installation d’abris temporaires est interdite. Ironiquement je dirais par sécurité, car il y a du vent sur le bord du Fleuve mais cette décision a été préalablement adoptée pour l’harmonie du panorama.

Les beaux tempos!

17. Afin de retrouver une uniformité avec les lumières de rues ainsi que celles de la copropriété, nous suggérons des lumières DEL de 3000-3500 K Les globes de couleur sont interdits. Toujours….moderne et harmonieux.

18. Aucune haie ne peut excéder 1 mètre de hauteur à partir du point le plus élevé du terrain. Donner la vue à un maximum de résidant, cette clause gère les excès !


19. Aucun arbre feuillu ne peut excéder 10 mètres de hauteur et aucun conifère ne peut excéder 1 mètre de hauteur à partir du point le plus élevé du terrain. Voir point 17.

20. La finition extérieure de tout bâtiment doit être terminée dans un délai de douze (12) mois de la date d’émission du permis de construction ou du certificat d’autorisation. Personne n’aime vivre à côté d’un chantier, alors cette clause existe afin de respecter les résidants déjà en place.

21. Dans un délai de 24 mois suivants l’émission du permis de construction, toute partie d’un terrain n’étant pas occupée par un bâtiment doit être proprement aménagée. Une aire de stationnement doit être asphaltée et le terrain doit être nivelé et gazonné. Voir point 20.

22. L’implantation de la maison doit respecter toutes les dispositions applicables aux bâtiments principaux apparaissant au présent règlement et satisfaire toutes les conditions d’émission d’un permis de construction apparaissant au règlement relatif à l’administration des règlements d’urbanisme.

L’harmonie du secteur est un aspect important sur la valeur d’une maison, consultez le blog sur ce sujet. Et pour finir, voici quelques exemples en photos où le PIIA, si existant, joue en défaveur de la valeur des propriétés…

Maisons différentes mais agencées : La beauté d’un PIIA