La question de l’eau à Cap-Santé, j’ai fait le test. 

Le test

Premièrement, j’avais déjà un adoucisseur d’eau avant de me construire de la compagnie Eagle Water avec un système d’Osmose inversé.  Alors, après vérification des certifications auprès des organismes en traitement des eaux,  j’ai contacté leur compagnie de traitement Eau pure technologie pour le test d’eau.  J’ai trouvé très intéressants les tests de Samuel, sportif de haut niveau et diplômé en nutrition, son intervention était très crédible car avec son bagage il comprend l’importance de l’eau sur la santé.  De plus, combiné avec notre conscience grandissante pour la santé et l’Environnement, décortiquer cet élément avec éprouvettes et solutions fut une expérience enrichissante.

Alors, voici les résultats.

Ce qu’il faut comprendre

La dureté

Selon le gouvernement canadien, une eau dont la dureté est supérieure à 200 mg/L est considérée comme médiocre, mais elle est tolérée par les consommateurs; les eaux dont la dureté est supérieure à 500 mg/L sont inacceptables pour la plupart des usages domestiques.

Dans l’eau douce, les principaux ions responsables de la dureté sont les ions calcium et magnésium; les ions strontium, fer, baryum et manganèse y contribuent. 

L’eau dure a besoin d’une quantité considérable de savon pour produire de la mousse; par ailleurs, elle provoque également l’entartrage des canalisations d’eau chaude, des chaudières et des appareils ménagers. Plusieurs études ont été entreprises afin de déterminer s’il existe un rapport entre la dureté de l’eau potable et le cancer ou les maladies cardio vasculaires.  Certaines on fait des liens mais d’autres prétendent qu’on ne peut pas établir là-dessus de corrélations importantes, ou même présente des corrélations inverse, par conséquent, on ne peut donc pas tirer de conclusions. 

Les principales sources naturelles de la dureté de l’eau sont les roches sédimentaires ainsi que l’infiltra-tion dans le sol et le ruissellement. En général, les eaux dures proviennent de régions où la couche arable est épaisse et où les roches sont calcaires. L’eau souterraine est généralement plus dure que l’eau de surface.  Les industries de produits chimiques inorganiques et les industries minières représentent les deux principales sources industrielles de la dureté de l’eau mais Cap-Santé n’étant pas une ville industrielle, on ne s’étendra pas inutilement sur ce sujet

Lorsque l’adoucissement par échange d’ions est jugé nécessaire, on recommande d’assurer une alimentation distincte d’eau non adoucie pour l’eau de boisson et les usages culinaires.

Source

le MDT, matière dissoute totale (ou TDS total solides dissous)

L’objectif de qualité esthétique pour les matières dissoutes totales (MDT) présentes dans l’eau potable a été fixé à ≤500 mg/L. Une concentration plus grande peut rendre l’eau trop dure, lui donner un mauvais goût et entraîner des dépôts minéraux et de la corrosion. En revanche, la présence de faibles concentrations de MDT dans l’eau contribue à lui donner bon goût.  Les matières dissoutes totales (MDT) sont les sels inorganiques et les petites quantités de matières organiques qui sont dissous dans l’eau. Leurs principaux constituants sont habituellement les cations calcium, magnésium, sodium et potassium et les anions carbonate, bicarbonate, chlorure, sulfate et, en particulier dans les eaux souterraines, nitrate (en raison des utilisations agricoles).

Les matières dissoutes totales présentes dans les réserves d’eau proviennent de sources naturelles, des égouts, du ruissellement urbain et agricole, et des eaux usées industrielles. Au Canada, les sels servant au dégivrage des routes peuvent contribuer fortement à la charge de MDT des réserves d’eau. 

La présence de matières dissoutes totales dans l’eau peut modifier son goût. Des groupes de dégustateurs ont attribué des cotes de sapidité à l’eau potable en fonction de sa teneur en MDT : excellente, moins de 300 mg/L; bonne, entre 300 et 600 mg/L.

Certaines composantes des MDT n’influent pas seulement sur le goût de l’eau, mais aussi sur son pouvoir corrodant ou entartrant : les chlorures, les sulfates, le magnésium, le calcium et les carbonates.  Les teneurs élevées en MDT(supérieures à 500 mg/L) entraînent un entartrage excessif des conduites, des chauffe-eau, des chaudières et des appareils ménagers comme les théières et les fers à repasser à vapeur.   Un tel entartrage peut limiter la durée de vie de ces appareils.  En ce qui concerne les effets sur la santé, pareil à la dureté,  les études se contredisent mais comme le MDT inclut plusieurs éléments distincts, certains d’entre eux pourraient avoir des effets sur la santé, mais il faudrait consulter chaque particule d’élément en son entité pour en en déduire des effets possibles.

source

Le PH

Le pH est une mesure de l’acidité et de l’alcalinité de l’eau. Le contrôle du pH est important durant le traitement de l’eau potable et est vérifié régulièrement par les autorités compétentes afin de maximiser l’efficacité et le bon fonctionnement du traitement dans le réseau de distribution municipale.   Ainsi on s’assure du contrôler la corrosion et de diminuer le relargage du réseau et des éléments de plomberie.  Comme à Villa Vista nous sommes connecté directement à l’aqueduc municipal, le contrôle est déjà effectué à la source.   Récemment, Santé Canada a terminé son examen des aspects à considérer du pH dans l’eau potable. Suite à cet examen, la recommandation opérationnelle pour le pH de l’eau potable traitée est une plage de 7,0 à 10,5.  Un phénomène souvent associé à un faible PH est une odeur d’oeufs pourris. Le sulfure d’hydrogène, qui existe normalement sous forme de gaz incolore, se trouve également à l’état naturel dans le charbon, le gaz naturel, le pétrole, les gaz volcaniques ainsi que dans les sources et lacs sulfureux. Il est produit par la dégradation anaérobie des matières organiques contenant du soufre.

Source

Le système

Pour résumer rapidement le système que j’avais déjà en ma possession,  l’adoucisseur central est plutôt connecté pour les usages courants.  Si nous nous referons aux ressources du gouvernement du Canada, il est vrai que plus l’eau est dure et concentré en MDT plus nous avons besoin d’une quantité considérable de savon et produits nettoyants et plus nos appareils et installations sanitaires auront la vie dure.

 Quant à l’Osmose inversée, cette dernière est plutôt utilisée pour la consommation directe (cela implique l’ajout d’un petit robinet d’appoint par la compagnie).   Je crois que cette dernière option est avantageuse pour ceux qui ne veulent pas boire l’eau du robinet et ont un soucis environnemental quant à leur consommation de bouteille de plastique.   Si nous nous referons aux ressources du gouvernement du Canada, c’est davantage une affaire de goût que de santé en se fiant sur les études existantes.

Les systèmes varient selon les différents budget, situation familiale et consommation d’eau.  Mais Samuel m’explique qu’ils ont décidé de créer et donner leurs propres produits ménagers et corporels représentant la valeur des systèmes choisis par chaque famille afin de leur offrir la possibilité de vivre dans l’eau de leur choix sans avoir à changer de budget.  Comme le produit est bio et qu’il est rechargeable donc moins dommageable pour l’environnement, je crois que l’initiative excellente, mais je ne suis pas payé et n’ai aucune allégeance pour quelque compagnie que ce soit, alors à vous de vous informer !

Une expérience à faire chez-soi

Proposée par G3E (Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau). 

Pour constater par vous-même un des effets de la dureté de l’eau dans votre vie quotidienne, faites les deux petites expériences suivantes. 

  1. Remplissez deux verres d’eau et videz-les par la suite. 
  2. Essuyez les traces d’eau de l’un des verres avec un papier absorbant. 
  3. Laissez sécher l’autre verre à l’air libre. Vous constaterez que sur ce verre laissé à l’air libre, il se trouvera des dépôts blancs. Ce sont les sels minéraux que contient l’eau du robinet. 


Le savon ne fera pas de bulles dans une eau dure tant que tout le calcium et le magnésium présent dans l’eau n’auront pas précipité. Ce qui veut dire qu’il faut ajouter plus de savon à une eau dure pour qu’elle mousse. Faites en l’expérience durant vos voyages. Remarquez si votre savon préféré mousse autant lorsque vous prenez votre douche à un endroit où l’eau est douce par exemple dans la région du Saguenay Lac-Saint-Jean par rapport à un endroit où l’eau est dure comme en Gaspésie. http://www.g3e-ewag.ca/programmes/capsules/cours-eau/physicochimie/durete.html

Petite histoire personnelle 

Mon conjoint et moi avons parcouru l’an passé une partie du nord de l’Inde et tout le monde sait que l’eau en Inde, c’est impératif qu’elle doive être embouteillé pour les voyageurs.  En discutant avec divers voyageurs endurcis de l’Inde, ces derniers ajoutaient des minéraux à leur bouteille lors du traitement les minéraux étaient complètement dissous causant ainsi de la déshydratation dans un environnement déjà sujette à ce type de malaise.  Le gouvernement canadien en fait aussi mention. Ce qui me porte à croire que l’osmose inversée à aussi ses revers, mais comme Samuel est en nutrition je lui ai soulevé ce point.  Ce dernier croit qu’une bonne alimentation est suffisante à balancer son apport en minéraux et que la quantité d’élément inconnu dans les MDT et d’autant plus  préoccupant. 

En conclusion

J’ai déjà l’équipement alors, oui je vais l’installer, il me restera que quelques sacs de sel à payer durant mon année.   Est-ce que mon eau sera meilleure au gout, mes vêtements plus beaux et ma peau plus douce…surement.  Est-ce que ma robinetterie sera moins tâchée à long terme et mes verres éclatants … surement.  Par contre, c’est un choix personnel car l’eau passe tous les tests selon les normes gouvernementales.  Et pour la santé, il y a du monde dans les deux camps.  Alors, à vous de continuer les recherches et faire le meilleur choix selon vos propres critères.  Pour vous aider, l’analyse de votre au est gratuite, appelez Samuel au 418-905-4488 ou au 1-877-425-7642

Vous voulez connaître de quelle façon l’aqueduc à été installé et testé dans le projet Villa Vista ainsi que les tests du quartier lors de sa construction, venez me rejoindre sur sur Youtube Vidéo aqueduc et Vidéo tests d’eau

Vous aimez l’eau et voulez en savoir plus sur la récupération naturelle de celle-ci afin de limitez votre consommation, consultez notre blogue « L’eau de pluie pour nos toilettes, pourquoi pas? »

 

VIDÉO

 

phase 1 - livraison des terrains - Juillet 2018

Restez informé

Abonnez-vous à notre infolettre

Contactez-nous

VillaVista

 

INFO@VILLAVISTA.CA

 

418.806.8525

 

 

 

 

 

 

 

© 2018 VillaVista. Tous droits réservés.

Le test

Premièrement, j’avais déjà un adoucisseur d’eau avant de me construire de la compagnie Eagle Water avec un système d’Osmose inversé.  Alors, après vérification des certifications auprès des organismes en traitement des eaux,  j’ai contacté leur compagnie de traitement Eau pure technologie pour le test d’eau.  J’ai trouvé très intéressants les tests de Samuel, sportif de haut niveau et diplômé en nutrition, son intervention était très crédible car avec son bagage il comprend l’importance de l’eau sur la santé.  De plus, combiné avec notre conscience grandissante pour la santé et l’Environnement, décortiquer cet élément avec éprouvettes et solutions fut une expérience enrichissante.

Alors, voici les résultats.

Ce qu’il faut comprendre

La dureté

Selon le gouvernement canadien, une eau dont la dureté est supérieure à 200 mg/L est considérée comme médiocre, mais elle est tolérée par les consommateurs; les eaux dont la dureté est supérieure à 500 mg/L sont inacceptables pour la plupart des usages domestiques.

Dans l’eau douce, les principaux ions responsables de la dureté sont les ions calcium et magnésium; les ions strontium, fer, baryum et manganèse y contribuent. 

L’eau dure a besoin d’une quantité considérable de savon pour produire de la mousse; par ailleurs, elle provoque également l’entartrage des canalisations d’eau chaude, des chaudières et des appareils ménagers. Plusieurs études ont été entreprises afin de déterminer s’il existe un rapport entre la dureté de l’eau potable et le cancer ou les maladies cardio vasculaires.  Certaines on fait des liens mais d’autres prétendent qu’on ne peut pas établir là-dessus de corrélations importantes, ou même présente des corrélations inverse, par conséquent, on ne peut donc pas tirer de conclusions. 

Les principales sources naturelles de la dureté de l’eau sont les roches sédimentaires ainsi que l’infiltra-tion dans le sol et le ruissellement. En général, les eaux dures proviennent de régions où la couche arable est épaisse et où les roches sont calcaires. L’eau souterraine est généralement plus dure que l’eau de surface.  Les industries de produits chimiques inorganiques et les industries minières représentent les deux principales sources industrielles de la dureté de l’eau mais Cap-Santé n’étant pas une ville industrielle, on ne s’étendra pas inutilement sur ce sujet

Lorsque l’adoucissement par échange d’ions est jugé nécessaire, on recommande d’assurer une alimentation distincte d’eau non adoucie pour l’eau de boisson et les usages culinaires.

Source

le MDT, matière dissoute totale (ou TDS total solides dissous)

L’objectif de qualité esthétique pour les matières dissoutes totales (MDT) présentes dans l’eau potable a été fixé à ≤500 mg/L. Une concentration plus grande peut rendre l’eau trop dure, lui donner un mauvais goût et entraîner des dépôts minéraux et de la corrosion. En revanche, la présence de faibles concentrations de MDT dans l’eau contribue à lui donner bon goût.  Les matières dissoutes totales (MDT) sont les sels inorganiques et les petites quantités de matières organiques qui sont dissous dans l’eau. Leurs principaux constituants sont habituellement les cations calcium, magnésium, sodium et potassium et les anions carbonate, bicarbonate, chlorure, sulfate et, en particulier dans les eaux souterraines, nitrate (en raison des utilisations agricoles).

Les matières dissoutes totales présentes dans les réserves d’eau proviennent de sources naturelles, des égouts, du ruissellement urbain et agricole, et des eaux usées industrielles. Au Canada, les sels servant au dégivrage des routes peuvent contribuer fortement à la charge de MDT des réserves d’eau. 

La présence de matières dissoutes totales dans l’eau peut modifier son goût. Des groupes de dégustateurs ont attribué des cotes de sapidité à l’eau potable en fonction de sa teneur en MDT : excellente, moins de 300 mg/L; bonne, entre 300 et 600 mg/L.

Certaines composantes des MDT n’influent pas seulement sur le goût de l’eau, mais aussi sur son pouvoir corrodant ou entartrant : les chlorures, les sulfates, le magnésium, le calcium et les carbonates.  Les teneurs élevées en MDT(supérieures à 500 mg/L) entraînent un entartrage excessif des conduites, des chauffe-eau, des chaudières et des appareils ménagers comme les théières et les fers à repasser à vapeur.   Un tel entartrage peut limiter la durée de vie de ces appareils.  En ce qui concerne les effets sur la santé, pareil à la dureté,  les études se contredisent mais comme le MDT inclut plusieurs éléments distincts, certains d’entre eux pourraient avoir des effets sur la santé, mais il faudrait consulter chaque particule d’élément en son entité pour en en déduire des effets possibles.

source

Le PH

Le pH est une mesure de l’acidité et de l’alcalinité de l’eau. Le contrôle du pH est important durant le traitement de l’eau potable et est vérifié régulièrement par les autorités compétentes afin de maximiser l’efficacité et le bon fonctionnement du traitement dans le réseau de distribution municipale.   Ainsi on s’assure du contrôler la corrosion et de diminuer le relargage du réseau et des éléments de plomberie.  Comme à Villa Vista nous sommes connecté directement à l’aqueduc municipal, le contrôle est déjà effectué à la source.   Récemment, Santé Canada a terminé son examen des aspects à considérer du pH dans l’eau potable. Suite à cet examen, la recommandation opérationnelle pour le pH de l’eau potable traitée est une plage de 7,0 à 10,5.  Un phénomène souvent associé à un faible PH est une odeur d’oeufs pourris. Le sulfure d’hydrogène, qui existe normalement sous forme de gaz incolore, se trouve également à l’état naturel dans le charbon, le gaz naturel, le pétrole, les gaz volcaniques ainsi que dans les sources et lacs sulfureux. Il est produit par la dégradation anaérobie des matières organiques contenant du soufre.

Source

Le système

Pour résumer rapidement le système que j’avais déjà en ma possession,  l’adoucisseur central est plutôt connecté pour les usages courants.  Si nous nous referons aux ressources du gouvernement du Canada, il est vrai que plus l’eau est dure et concentré en MDT plus nous avons besoin d’une quantité considérable de savon et produits nettoyants et plus nos appareils et installations sanitaires auront la vie dure.

 Quant à l’Osmose inversée, cette dernière est plutôt utilisée pour la consommation directe (cela implique l’ajout d’un petit robinet d’appoint par la compagnie).   Je crois que cette dernière option est avantageuse pour ceux qui ne veulent pas boire l’eau du robinet et ont un soucis environnemental quant à leur consommation de bouteille de plastique.   Si nous nous referons aux ressources du gouvernement du Canada, c’est davantage une affaire de goût que de santé en se fiant sur les études existantes.

Les systèmes varient selon les différents budget, situation familiale et consommation d’eau.  Mais Samuel m’explique qu’ils ont décidé de créer et donner leurs propres produits ménagers et corporels représentant la valeur des systèmes choisis par chaque famille afin de leur offrir la possibilité de vivre dans l’eau de leur choix sans avoir à changer de budget.  Comme le produit est bio et qu’il est rechargeable donc moins dommageable pour l’environnement, je crois que l’initiative excellente, mais je ne suis pas payé et n’ai aucune allégeance pour quelque compagnie que ce soit, alors à vous de vous informer !

Une expérience à faire chez-soi

Proposée par G3E (Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau). 

Pour constater par vous-même un des effets de la dureté de l’eau dans votre vie quotidienne, faites les deux petites expériences suivantes. 

  1. Remplissez deux verres d’eau et videz-les par la suite. 
  2. Essuyez les traces d’eau de l’un des verres avec un papier absorbant. 
  3. Laissez sécher l’autre verre à l’air libre. Vous constaterez que sur ce verre laissé à l’air libre, il se trouvera des dépôts blancs. Ce sont les sels minéraux que contient l’eau du robinet. 


Le savon ne fera pas de bulles dans une eau dure tant que tout le calcium et le magnésium présent dans l’eau n’auront pas précipité. Ce qui veut dire qu’il faut ajouter plus de savon à une eau dure pour qu’elle mousse. Faites en l’expérience durant vos voyages. Remarquez si votre savon préféré mousse autant lorsque vous prenez votre douche à un endroit où l’eau est douce par exemple dans la région du Saguenay Lac-Saint-Jean par rapport à un endroit où l’eau est dure comme en Gaspésie. http://www.g3e-ewag.ca/programmes/capsules/cours-eau/physicochimie/durete.html

Petite histoire personnelle 

Mon conjoint et moi avons parcouru l’an passé une partie du nord de l’Inde et tout le monde sait que l’eau en Inde, c’est impératif qu’elle doive être embouteillé pour les voyageurs.  En discutant avec divers voyageurs endurcis de l’Inde, ces derniers ajoutaient des minéraux à leur bouteille lors du traitement les minéraux étaient complètement dissous causant ainsi de la déshydratation dans un environnement déjà sujette à ce type de malaise.  Le gouvernement canadien en fait aussi mention. Ce qui me porte à croire que l’osmose inversée à aussi ses revers, mais comme Samuel est en nutrition je lui ai soulevé ce point.  Ce dernier croit qu’une bonne alimentation est suffisante à balancer son apport en minéraux et que la quantité d’élément inconnu dans les MDT et d’autant plus  préoccupant. 

En conclusion

J’ai déjà l’équipement alors, oui je vais l’installer, il me restera que quelques sacs de sel à payer durant mon année.   Est-ce que mon eau sera meilleure au gout, mes vêtements plus beaux et ma peau plus douce…surement.  Est-ce que ma robinetterie sera moins tâchée à long terme et mes verres éclatants … surement.  Par contre, c’est un choix personnel car l’eau passe tous les tests selon les normes gouvernementales.  Et pour la santé, il y a du monde dans les deux camps.  Alors, à vous de continuer les recherches et faire le meilleur choix selon vos propres critères.  Pour vous aider, l’analyse de votre au est gratuite, appelez Samuel au 418-905-4488 ou au 1-877-425-7642

Vous voulez connaître de quelle façon l’aqueduc à été installé et testé dans le projet Villa Vista ainsi que les tests du quartier lors de sa construction, venez me rejoindre sur sur Youtube Vidéo aqueduc et Vidéo tests d’eau

Vous aimez l’eau et voulez en savoir plus sur la récupération naturelle de celle-ci afin de limitez votre consommation, consultez notre blogue « L’eau de pluie pour nos toilettes, pourquoi pas? »

La question de l’eau à Cap-Santé, j’ai fait le test.